Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les artistes



Les amis, la montagne, les délires, les frissons... Notre vie c'est ça!

 

 

vous êtes le :

 

  montagnard à visiter ce blog!  (depuis le 14/08/07)

Salut à tous!

 

Engué ;   Matheysine

 

Victor ;  Trièves

 

 

Antoine ;  Matheysine



Xav' ; Chamrousse

John ;  Chartreuse

 

 

Nico  ;  Matheysine


 

Norbert ; Matheysine


Damien ;  Grenoble

 

Thomas ;  Valbonnais

 

 

 

Jérôme ;  Grenoble

 

Adrien ;  Trièves

 

 

Archives

Articles Récents

28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 20:20

Dimanche 28 septembre 2008
Avec mon sac et ma doudoune

Ca fait un bout de temps que l'idée de faire une voie en solitaire me tarode l'esprit...
Alors pour un premier "vrai" solo j'ai choisi l'Obiou!
J'ai donc enchainé la variante du couloir Paul Arthaud (AD-, 350m) avec la Marie Thérese (TD-, 140m) pour sortir au sommet en pleine brume...

Le réveil sonne à 5h30 et je ne suis pas du tout déterminé à me lever...
A 7h je laisse la voiture au parking et vois 2 frontales remonter de la forêt en contrebas...Les deux personnes hesitantes après la barrière, je déboule derrière eux et leur dit: "Si vous allez à l'Obiou, c'est par là" et je me faufile sur le chemin.
En remontant la crête le jour se lève et j'aperçois l'Obiou pris dans un gros nuage gris...Pas très accueillant aujourd'hui..
J'arrive au pied du couloir après 1h30 de marche et une traversée dans un pierrier givré. Je m'équipe et vois les deux égarés de ce matin remonté le pierrier. Leur présence me rassure mais me dérange énormément à la fois...tel un merdeux pris sur le vif juste avant une connerie, je file dans la voie. Je ne les reverrai pas dans la Paul Arthaud...
Premiers pas d'escalade ..il me faut peu de temps pour comprendre qu'une fine couche de neige et de gél recouvre le rocher qui lui est sec...Il va y avoir du sport...Tant mieux il fait plutôt froid..

A 11h30 je suis au pied de la voie Marie Thérèse, une toute autre ambiance: soleil, foule sur la voie normale à 500m, et surtout une voie raide!
Je me lance, chaussons au pied cette fois ci, et mon assurage est très fluide, comme si un compagnon de cordée me donnait du mou à ma guise. Comme la voie est verticale la corde frotte moins et ne se bloque pas. Je profite vraiment des pas d'escalade comme si j'étais en couenne!
Par contre les remontées sur corde fixe sont violentes...je ne suis pas encore trop rodé pour ça...J'en chie...
Le brouillard vient me ceuillir en plein milieu de la voie...Je commence à en avoir l'habitude de cette purée de poids...Je libère toute les longueurs sauf le 6a athlétique...où j'ai opté pour l'option "pendu comme un murçon"...
Je suis au dernier relais, je me retiens de regarder le sommet par dessus le mur car il faut encore aller chercher le sac...Et là, en descendant j'aperçois 2 grimpeurs au milieu de la voie sous mes pieds! ceux de ce matin? d'autres?
Il est 14h et je me redresse enfin sur le plateau sommital en plein brouillard, j'ai vraiment les boules, cette année le tourisme sommital est difficile... Je me dirige vers un bivouac pour m'abriter du froid. Un gars vient me demander si j'ai du feu, je lui dit que non. "Et ton compagnon?" - "Ben...je suis seul..." - "A c'est toi qui était dans le 6a?"....

C'est un grand moment et je savoure pleinement cette réussite à laquelle je goutte pour la première fois!

Comme aujourd'hui c'était un peu "à la carte", je prend en dessert le sommet du Malpasset, et par chance la brume se lève et j'aperçois la face nord, le Bonnet de l'évêque et le Rattier.
La descente m'est difficile j'ai vraiment mal au pied droit (j'ai une coupure sous la plante du pied...)

16h30 je claque la porte de la voiture et repars content d'avoir vecu une sacrée expérience et avec dans la tête des images et des moments forts qui me resterons.


 Un sommet pudique, le rocher rougit...

Une vue qui apaise le mental

 Mon fidèle compagnon du jour et la neige...

Après une remontée sur corde fixe "j'en chie.."

 
Une superbe fenêtre sur les Ecrins

Dernier Relais en haut de la Marie Thérèse

 Le Bonnêt de l'évêque

Le Rattier émerge

 Le paradis Dévoluesque

                            1000m de +...     

Partager cet article

Repost 0
Published by Eng - dans Escalade
commenter cet article

commentaires

Jerome 28/09/2008 22:00

Et bien... J'espère que ce n'est pas à cause de ma compagnie le week end dernier que tu t'es mis au solo ! Bravo dans tous les cas, et bon voyage !