Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les artistes



Les amis, la montagne, les délires, les frissons... Notre vie c'est ça!

 

 

vous êtes le :

 

  montagnard à visiter ce blog!  (depuis le 14/08/07)

Salut à tous!

 

Engué ;   Matheysine

 

Victor ;  Trièves

 

 

Antoine ;  Matheysine



Xav' ; Chamrousse

John ;  Chartreuse

 

 

Nico  ;  Matheysine


 

Norbert ; Matheysine


Damien ;  Grenoble

 

Thomas ;  Valbonnais

 

 

 

Jérôme ;  Grenoble

 

Adrien ;  Trièves

 

 

Archives

Articles Récents

2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 09:08

Mardi 1er Septembre 2009
Avec Robin

"Une Dibona à la journée ça te tente? Pour faire visite obligatoire, TD, 350m."
"Oué!"

Nous décollons à 5h30 de Grenoble, une longue journée nous attend...
La montée au refuge est agréable, le soleil à pour cible la Dibona, le vallon reste à l'ombre.
Nous arrivons au pied de la voie, 3 cordées nous précèdent, une fera demi tour après la première longueur imposant le tempo de la voie! (la première longueur démarre à droite de la zone de surplombs, spits jaunes, la "variante" à gauche des toits n'est plus d'actualité...)

Le rocher est excellent : superbes dalles, fissures et cannelures, avec au programme quelques surplombs chauffant les bras! Mes chaussons me font souffrir comme il n'est pas permis...Au troisième relais je décide de regarder la pointure: 42,5, contre 43, voire 43,5...Ce n'est pas les miens, ou alors je deviens fou sous la souffrance de mes orteils et je ne sais plus quelle pointure j'avais acheté...(je lance tout de même un appel à celui avec qui j'aurais malencontreusement échangé mes chaussons!)

Nous arrivons aux vires Boell, il est 15h, on va se prendre une "pause sandwichs"! De gros nuages noirs commencent à se déverser dans le cirque du Soreiller, pas bon...
En vue de la forme physique de la cordée et du temps qui se gâte, nous décidons d'aller au plus facile jusqu'en haut!
Les "abeilles" nous accueillent au sommet, super! J'explique à Robin que la pointe de la Dibona commence à se charger électriquement, et que je vais le mouliner expressement...Je prends des décharges à répétition en touchant la chaîne du relais, une sensation qui m'était j'usqu'alors inconnu, je n'ai pas trop envie de connaitre la suite...
Au deuxième rappel une éclaircie inattendue déchire le ciel noir. l'Orage n'aura pas claqué sur la Dibona et s'est tant mieux!



La Dibona s'enflamme


                                                                                                                       Toujours aussi belle!


Un grimpeur dans la 2ème longueur de "Visite"


     Le refuge du Soreiller se cache, l'Olan fait de même au centre de la photo et tout au fond


Un grimpeur dans "visite obligatoire"!  


                                                                                                                             Et c'est parti!


Le bouclier de dalles made in Dibona

 
                                                                                        Robin en fini avec le 6a+ fissures

Le même grimpeur que tout à l'heure dans la partie sommitale

                                                                                                                     Robin étanche sa soif

A quelques pas du sommet et des abeilles...

                                                              Descente, Robin arrive au relais qui allait me chatouiller...

L'orage s'en va en nous ayant simplement prévenu...

Partager cet article

Repost 0
Published by Eng - dans Escalade
commenter cet article

commentaires

bolo 03/09/2009 16:29

les abeilles au sommet de la Dibo, un classique?