Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les artistes



Les amis, la montagne, les délires, les frissons... Notre vie c'est ça!

 

 

vous êtes le :

 

  montagnard à visiter ce blog!  (depuis le 14/08/07)

Salut à tous!

 

Engué ;   Matheysine

 

Victor ;  Trièves

 

 

Antoine ;  Matheysine



Xav' ; Chamrousse

John ;  Chartreuse

 

 

Nico  ;  Matheysine


 

Norbert ; Matheysine


Damien ;  Grenoble

 

Thomas ;  Valbonnais

 

 

 

Jérôme ;  Grenoble

 

Adrien ;  Trièves

 

 

Archives

Articles Récents

2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 18:07

Dimanche 1er aout 2010

Avec Louis

 

Il est 4h30 du matin je franchis le seuil du "gîte" familial, le ciel étoilé scintille.

Mon regard accroche la constellation de la "petite ourse", et au même instant une étoile filante entaille la nuit.

Aujourd'hui sera forcément une très bonne journée!

 

Je retrouve Louis à la Bérarde, nous rejoignons le parking entre les Etages et la Bérarde et nous voilà déja entrain de tirer droit dans la pente en suivant plus ou moins les quelques cairns.

A force de discuter nous nous retrouvons sur une sente à chamois à l'opposé de notre "chemin"...

Puis nous reprenons notre sente. Une rampe à droite et une longue traversée à gauche plus tard la face sud du Rouget se dresse devant nous.

C'est de tout là haut, après 450m d'escalade dans un rocher extra, que nous aurons le privilège de contempler un panorama sublîme!

 

Nous sommes seuls, ce qui est étonnant pour un dimanche...le matin nous avions aperçu une cordée dans une voie de la console ou un pilier de la serenité, mais pas revu...

L'escalade est un petit peu soutenu au début avec effectivement un passage "expo" dans la 5ème longueur.

Mais finalement il est possible de protéger le rétablissement du bombé avec un petit friend de taille 0,3.

Au final c'était un pur plaisir de revenir dans cette face!

 

La descente par l'arête SSW et les rappels s'enchaîne vraiment bien, il faut tout de même veiller aux chutes de pierres dans les rappels de la brèche ramenant au pied de la face.

La suite de la journée se traduirait par la phrase du père Cambon qui, en parlant de l'accès direct jusqu'au pied du Rouget, écrit:

 

"Monter et descendre par là, c'est perdre quelques années d'utilisation de ses genoux"...

 

DSC08242.JPG

Louis embraye dans L2

 

 DSC08250

On aperçoit le Pelvoux, le Sans Nom et le haut de son couloir, ainsi que les Ailefroides!

 

DSC08257.JPG

Louis au coeur d'une merveille de rocher!

 

IMGP1434.JPG

Encore un effort, le relais est là!

 

IMGP1439.JPG

Au bout d'une traversée, il y a souvent une belle photo à la clé!

 

DSC08248

Zoom sur les Fétoules et l'Olan !!

 

 DSC08262.JPG

 Une ambiance haute montagne à savourer pleinement!

 

DSC08268.JPG

Le décompte des cotations commence, du IV, III puis II et ce sera les 3418m du sommet!

 

DSC08269.JPG

Le Pic Geny au premier plan, au fond le Rateau et la Meije!

 

IMGP1444.JPG

Au sommet du Rouget, les regards vers la Meije... 

 

DSC08274.JPG

Place à la descente de l'arête SSW, avec l'imposante Aiguille du plat de la Selle

 

DSC08275.JPG

La brèche en ligne de mire, puis la route tout en bas...c'est pourtant bien là qu'on descend...

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eng - dans Escalade
commenter cet article

commentaires